Venez rejoindre notre équipe

Venez rejoindre notre équipe

Vous êtes passionné du travail humanitaire, postulez pour rejoindre notre équipe d’un projet sur la COVID-19.  Voir ci-dessous les liens vers les annonces et partagez-les avec vos réseaux. Tous les postes sont basés au bureau de Goma en RDC.

01. Data Analyst : 

https://www.mediacongo.net/emploi-societe-31055_internews_analyste_des_donnees.html

02. Media Mentor : 

https://www.mediacongo.net/emploi-societe-31059_internews_media_mentor.html

03. Information Management Officer : 

https://www.mediacongo.net/emploi-societe-31058_internews_responsable_de_la_gestion_de_l_information.html

04. Researcher : 

https://www.mediacongo.net/emploi-societe-31057_internews_chercheur.html

05. Project Officer : 

https://www.mediacongo.net/emploi-societe-31056_internews_charge_e_de_projet.html

Haut-Katanga: Internews appuie les ONG de confessions religieuses engagées dans la lutte contre la désinformation

Haut-Katanga: Internews appuie les ONG de confessions religieuses engagées dans la lutte contre la désinformation

Ce lundi 8 novembre était le premier jour de l’atelier de mise à niveau des acteurs des ONG de confessions religieuses sur la collecte des rumeurs, l’organisation des activités d’engagement communautaire et la production des émissions de sensibilisation de lutte contre la Covid19.

Cet atelier organisé par Internews a réuni les ONG DIDES, ABC om, NEXT CORPS, SEC et ERC dans la salle des réunions de l’Hôtel Le Transit dans la Ville de Lubumbashi. Pendant 2 jours les participants seront outillés sur les stratégies d’organisation des tables rondes et des focus groupes pour laisser la communauté s’exprimer sur les questions liées à la vaccination anticovid19.

Cette activité s’inscrit dans le cadre du projet Projet Communiquer avec les communautés pour soutenir le déploiement du vaccin COVID-19 en RDC, appuyé par la Coopération Suédoise SIDA. Il est mis en œuvre en Provinces du Haut Katanga, du Nord-Kivu, du Congo Central et celle de  Kinshasa.

Kinshasa : Les Eglises de Réveil du Congo sensibilisent sur le vaccin anti-COVID-19

Kinshasa : Les Eglises de Réveil du Congo sensibilisent sur le vaccin anti-COVID-19

Les avantages du vaccin anti-COVID-19, ses effets secondaires et son accessibilité, c’est la thématique autour de laquelle a eu lieu l’atelier organisé par la communauté des Eglises de Réveil au Congo le lundi 1er novembre 2021. Ces assises qui ont connu la participation de 64 femmes, 39 hommes et 24 enfants se sont tenues à Kinshasa au Centre Evangélique Patmos.

Gertrude Bambi, une bénéficiaire de cette activité, a donné ses impressions en ces termes : « personnellement, je suis dans la joie après cet atelier, je suis très contente de cette activité et je remercie les papas qui nous ont donné ces enseignements. Je suis désormais rassurée et je conseille à tout le monde de se faire vacciner parce que le vaccin est très important parce qu’il nous protège contre la COVID-19. J’ai reçu des informations fiables et à partir d’aujourd’hui je vais sensibiliser mes proches pour qu’ensemble nous prenions ce vaccin. »

Dr Moise Juif, chef du Centre Evangélique Patmos où s’est tenu l’atelier, s’est à son tour exprimé sur ses impressions à la fin de cet assise : « Nous avons suivi le message, un message sorti non pas de la bouche des charlatans mais d’un spécialiste qui est aussi serviteur de Dieu,  qui nous a expliqué le bien-fondé de la prévention de cette maladie parce qu’au départ il y a eu trop de propagande anti-COVID-19 mais au fil des jours, comme dit dans Romain 4, Dieu soit reconnu pour vrai et l’homme pour menteur. Lorsque l’homme est tenté de faire les choses, 90% est composé de mensonge.

Ainsi nous avons voulu, en tant que médecin, donner juste un flash aux chrétiens comme il est bon de mêler la foi à la science. Nous voulons que ceux qui ont pris part à cette activité puissent aller en parler aux autres, leur donner le vrai message. »

Signalons que cette activité a été organisée avec l’appui de Internews dans le cadre du projet Communiquer avec les communautés pour soutenir le déploiement du vaccin COVID-19 en RDC, financé par la coopération Suédoise.

Sud-Kivu : Le consortium AFEM-SK sensibilise sur les violences basées sur le genre à Uvira

Sud-Kivu : Le consortium AFEM-SK sensibilise sur les violences basées sur le genre à Uvira

L’Association des Femmes des Médias du Sud-Kivu (AFEM-SK) a appuyé la tenue du dialogue communautaire organisé par l’équipe Femme au Fone le mardi 26 octobre à Uvira. Conduite par Alphée Shukuru et Thierry M. Rukata, cette rencontre a réuni une trentaine de personnes, parmi lesquels des leaders communautaires, des pasteurs, un officier de la police, de l’ANR, un infirmier titulaire, des cadres de base et le représentant du maire de la ville d’Uvira.

Le débat était axé sur le contexte des VSBG (Violences basées sur le genre) dans la ville d’Uvira, l’engagement des acteurs de la société civile et des leaders communautaires. La responsabilité des autorités étatiques et le rôle de la justice dans la lutte contre les VSBG étaient également abordés.

Les participants, en majorité, ont remis en cause l’apport de la justice dans cette lutte. Pour eux, si les VSBG sont toujours d’actualité à Uvira, cela est le fait de l’inaction ou alors de l’inefficacité des services judiciaires, caractérisée par l’impunité.

Les autorités politico-administratives, de leur part, ont encouragé les populations locales à dénoncer tout cas de VSBG pour que les auteurs soient poursuivis conformément aux lois de la République. Elles affirment que ces cas ne sont simplement pas dénoncés.

Au bout de ce dialogue, elles ont invité les ONG, les leaders communautaires ainsi que la société civile à accentuer la sensibilisation et surtout amener la population à dénoncer les cas de VSBG au lieu de recourir aux arrangements à l’amiable. Tout de même, elles se sont engagées, elles aussi, à faire leur part dans cette lutte pour le bien-être de tous.

Signalons que cette activité a été organisée par le Consortium AFEM dans son projet Femme au FONE au Sud Kivu, avec l’appui du projet Media Sector Development Activity (MSDA) mis en œuvre par Internews et financé par l’USAID et les coopérations suédoise et suisse.

Matadi : Le Syndicat d’Entraide Chrétien (SEC) sensibilise contre la désinformation liée à la vaccination contre le COVID-19

Matadi : Le Syndicat d’Entraide Chrétien (SEC) sensibilise contre la désinformation liée à la vaccination contre le COVID-19

Le Syndicat d’Entraide Chrétien (SEC) a organisé, du mardi 19 au mercredi 20 Octobre 2021, une session de formation avec des leaders [AM(1] et différents responsables communautaires-clés sur la gestion des rumeurs et fausses informations sur le processus de vaccination contre le COVID-19, dans la ville de Matadi, dans la province du Kongo-Central.

A la fin de cette session de formation, les 50 participants, dont 17 femmes et 33 hommes se sont déployés sur le terrain pour sensibiliser la population de Matadi. Comme résultat de cette sensibilisation, une centaine de personnes se sont approprié les messages de la vaccination et ont accepté de s’aligner sur la liste d’attente du Programme Elargi de Vaccination (PEV).

Les participants à cette formation se sont engagés à accompagner le SEC dans sa lutte contre la propagation des rumeurs sur le vaccin anti-COVID-19 et les différentes sortes de désinformations relatives. En même temps, ils ont décidé d’être eux-mêmes des ambassadeurs dans leurs communautés respectives afin de participer à la lutte collective contre la pandémie de la COVID-19.

Notons que cet atelier s’est réalisé grâce à l’appui technique d’Internews et financier de la coopération suédoise (SIDA), avec des partenaires locaux tels que le staff de la SEC, Le programme élargi de vaccination (PEV) et la CREC.